06.04.2022 Human Ressources Luxembourg

Accord tripartite : qu'en est-il des crédits d'impôt ?

Accord tripartite : qu'en est-il des crédits d'impôt ?

Le 31 mars dernier, le Comité de coordination tripartite s’était réuni pour mettre en place des mesures concrètes pour lutter contre l’inflation. Le gouvernement, l’Union des Entreprises Luxembourgeoises (UEL) et les organisations syndicales CGFP et LCGB ont alors trouvé et signé un accord ce même jour. 

Les mesures prises la semaine passée comptaient une première indexation des salaires pour le mois d’avril, tandis que celle prévue pour le mois d’août est reportée à l’année prochaine. Pour pallier ce report, le gouvernement et les syndicats se sont accordés pour mettre en place un plan de soutien. Ainsi, les salariés et les retraités se verront attribuer des crédits d’impôt mensuels à compter d’août prochain. Cette mesure sera tenue jusqu’en mars 2023.

Le montant mensuel du crédit d’impôt dépendra du salaire et de la pension perçues :

– 84 euros net par mois pour les revenus allant jusqu’à 3.600€ brut mensuels

– De 80 à 76 euros net pour les salaires entre  4.500 et 5.500€ brut mensuels

– De 68 à 37 euros net pour les salaires entre 6.000 et 7.000€ brut mensuels

– De  37 à 10 euros net pour les salaires entre 7.000 et 8.000€ brut mensuels

Pour les salaires de 8.333 euros brut mensuels et plus, aucun crédit d’impôt ne sera octroyé. À noter que c’est l’employeur qui sera tenu de vérifier l’éligibilité de ses employés au crédit d’impôt.

Le reste des mesures pour contrer l’inflation concerne le gel des loyers jusqu’à la fin de l’année ou encore l’aide pour les carburants, soit une rabais de 7,5cents par litre. De son côté, l’OGBL, qui a refusé de signer ces mesures, craint que ces compensations “seront inférieures à ce qu’aurait représenté le déclenchement de l’index au mois d’août.”.