22.06.2022 Human Ressources Farvest decrypt Luxembourg Talents

ADEM : "un nouveau record absolu"

Rapport ADEM mai 2022

La tendance se confirme et bat des records ! Le mois de mai est marqué par une diminution du nombre de demandeurs d’emploi, selon l’ADEM. “Un nouveau record absolu” : au 31 mai 2022, l’agence comptait 13 946 résidents inscrits pour 13 253 postes disponibles. 

Le dernier rapport de l’ADEM révèle un taux de chômage qui descend à 4.6% en mai 2022, toutes catégories confondues (contre 4.7% en avril 2022). Un chiffre en chute libre puisque “cela constitue une baisse de 3 394 personnes ou de 19.6%” par rapport au mois de mai 2021. Autre diminution enregistrée, il s’agit du nombre de demandeurs d’emploi résidents bénéficiant de l’indemnité de chômage complet. Avec une baisse de 23.7% sur un an, il s’établit à 6 925 personnes au 31 mai 2022.

Cependant, cela vient se nuancer avec une augmentation de nouvelles inscriptions à l’agence. Ainsi, courant mai 2022, 2 140 résidents se sont inscrits à l’ADEM. Ce nombre comprend 205 inscriptions de bénéficiaires de la protection temporaire (réfugiés d’Ukraine). Dans la continuité, le nombre de postes vacants est également en augmentation.

En effet, les employeurs ont déclaré 4 812 postes vacants au cours du mois de mai 2022. L’ADEM enregistrait un record d’emplois disponibles à la fin du mois dernier, soit 13 253. Ce dernier constitue une hausse de 21.5% par rapport à mai 2021, et une progression sur un an à hauteur de 49.9%.

Cela vient créer un déséquilibre dans la balance, puisque le nombre de chômeurs (13 946) est proche du nombre de postes vacants. “Les chiffres témoignent […] de difficultés persistantes, comme la pénurie de main-d’œuvre qualifiée dans presque tous les secteurs d’activités”. Pour pallier cette pénurie, l’ADEM a révélé lors d’une conférence de presse hier sa stratégie “ADEM 2025”.

L’objectif principal est de préparer le Luxembourg aux prochains défis du marché de l’emploi. Pour ce faire, l’agence se concentre sur deux axes principaux : développer durablement le marché de l’emploi et se moderniser via “l’usage d’infrastructures et d’outils digitaux adaptés”. L’ADEM s’est fixé 9 objectifs, dont le rétablissement du skills gap.

Pour cela, l’agence souhaite mieux cibler les besoins des entreprises, se concentrer sur les métiers d’avenir pour ainsi mieux former les demandeurs d’emploi. Ainsi, l’ADEM a créé différents partenariats avec des acteurs nationaux, comme l’INL (Institut National des Langues), afin de proposer des parcours de formation adéquats.

De plus, l’agence révèle sa volonté d’attirer des talents du monde entier à travers la promotion du marché de l’emploi luxembourgeois. Cela est rendu possible grâce au lancement du projet pilote concernant la plateforme Work-in-Luxembourg.lu. Cette dernière permet “de cibler l’attraction de talents sur les secteurs en forte pénurie de main-d’œuvre”. L’European Labour Authority (ELA) a par ailleurs récompensé ce projet, “comme meilleur produit de communication au sein du réseau EURES”.

Pierre Biren, directeur adjoint de l’ADEM depuis mars 2021, a instauré un département dédié à la finance pour toute prestation d’aides financières.

Retrouvez les 10 postes les plus demandés au Luxembourg ici.