25.01.2023 Marketing Farvest decrypt Interview Social Media

"Notre challenge est de surprendre et d’amuser nos followers sans les lasser"

Writer Samira Joineau
tango binsfeld luxembourg
© Sabino Parente

Dans le cadre de la 13ème édition du Gala Marketers, l’incontournable cérémonie des Luxembourg Marketing & Communication Awards a fait son retour le 7 décembre dernier avec trois nouvelles catégories. L’occasion de tendre le micro aux lauréats et d’en savoir plus sur leurs différents projets !

Cette semaine, retour sur la campagne Tango – réalisée par binsfeld – pour les jeunes de 13-25 ans, animée par le jeune Jimmy et gagnante du Best Digital Campaign award.

Dans cette nouvelle ère digitale bercée par les réseaux sociaux et le “scrolling obsessionnel“, il est devenu primordial de se démarquer, de forcer la différence, et ainsi créer un contenu qui sort du lot. Aurélien Luiselli, COO de binsfeld, explique comment capter l’attention des jeunes sur les réseaux sociaux.

Votre campagne digitale pour Tango, destinée à un public jeune (13-25 ans), est centrée sur les réseaux sociaux Instagram et TikTok. Comment avez-vous adapté le contenu pour sortir du lot, sachant que ce sont des réseaux qui induisent des formats de contenu relativement courts ?

Un réseau comme TikTok possède sa propre grammaire, son propre langage. Idem pour Instagram, on s’adresse à une sphère différente qui se reconnait dans une culture spécifique. Chaque réseau se définit par ses propres codes générationnels. Notre challenge est de surprendre et d’amuser nos followers sans les lasser. Le secret de notre recette ? Des contenus courts, en effet, qui abordent des sujets qui passionnent les jeunes tout en étant les plus authentiques possible. Et l’ingrédient mystère : de l’audace !

En ce qui concerne le développement et la réalisation de la campagne Tango, quelle a été votre source d’inspiration pour créer un contenu qui puisse séduire cette cible en particulier ?

Les jeunes Luxembourgeois et leur quotidien : école, gaming, sport, musique, animés, pop culture, le tout saupoudré de fun et de « coolitude ».

Jimmy, personnage principal de cette campagne, incarne cette jeune génération. Quels ont été les challenges rencontrés pour ne pas tomber dans les clichés redondants sur les adolescents/jeunes adultes ? Ou à l’inverse, avez-vous utilisé certains clichés pour rendre le personnage attrayant ?

Jimmy représente juste ce qu’il faut de confiance en soi, d’irrévérence et de second degré pour s’adresser en toute sincérité à la communauté de Tango, et principalement aux jeunes. Il amène son propre bagage culturel qu’il assaisonne avec ses propres vibes. Il représente une jeunesse luxembourgeoise bien dans ses baskets qui sait exactement ce qui lui plait.

Le format vidéo courte (short-form video) monte en puissance, notamment avec l’émergence et la prospérité de TikTok. En quoi ce format fait-il la différence par rapport aux autres ? Si vous deviez résumer votre message en cinq mots, lesquels choisiriez-vous ?

Le format court doit susciter l’attention en quelques secondes pour interrompre le scrolling obsessionnel. Il y a un terme pour cela d’ailleurs : le « scroll stop ». C’est le Graal. Nous n’avons plus le luxe, sur ce support, d’installer une situation narrative. C’est un format qui est finalement très symbolique de l’évolution de la société. On doit taper immédiatement dans le mille. Pour cela, on cible directement avec un message simple et, si possible, drôle. Cinq mots pour résumer tout ça : algorithme, surprise, créativité, test & learn.