23.03.2022 Human Ressources Luxembourg

Taina Bofferding: "La crise liée à la COVID-19 affecte les sexes de façon différente, avec un impact majeur sur les femmes"

Taina Bofferding:

Dans le cadre d’une conférence avec table-ronde, la ministre de l’Égalité entre les femmes et les hommes, Taina Bofferding, a assisté le 7 mars 2022 à la Maison du livre sur le site d’Esch/Belval à la présentation des résultats d’une étude réalisée par le Luxembourg Institute of Socio-Economic Research (LISER) sur l’impact de la crise liée à la COVID-19 sur l’égalité entre les sexes.

L’apparition du coronavirus début 2020 et le déclenchement subséquent de l’état de crise au Luxembourg ont eu des impacts sur une multitude de domaines de notre vie quotidienne: la santé en premier lieu, mais également l’emploi, la vie publique, la garde d’enfants, l’éducation, les tâches domestiques ou encore les relations conjugales et familiales. En termes d’égalité entre les sexes, la question qui se pose est celle de savoir comment ces changements radicaux de la vie quotidienne et les mesures prises par le gouvernement ont influencé l’égalité.

Ainsi, le ministère de l’Égalité entre les femmes et les hommes a mandaté le LISER de mettre le focus sur plusieurs sujets tels que:

  • Les différences se rapportant aux aspects de santé directement liés à la COVID-19, tels que le nombre des infections, le taux de mortalité ou encore les hospitalisations;
  • L’impact des mesures introduites par le gouvernement luxembourgeois à la suite du premier confinement, telles que p.ex. le congé pour raisons familiales ou encore le chômage partiel;
  • L’impact de la crise sur l’égalité entre les sexes au niveau du chômage et des ressources financières;
  • Le recours au télétravail par les femmes et les hommes, ainsi que les différences en terme d’emploi du temps dans le contexte de l’éducation à domicile et dans l’exécution des tâches domestiques;
  • L’insécurité économique et financière ressentie par les femmes et les hommes;
  • Les attitudes des femmes et des hommes portées à l’égard des mesures pour endiguer la pandémie, telles que par exemple les “gestes barrières”, le testing ou encore l’attitude portée à l’égard de la vaccination contre la COVID-19.

La ministre de l’Égalité entre les femmes et les hommes, Taina Bofferding, souligne d’abord que “chaque crise a un impact différent sur les femmes et les hommes. S’il s’agit d’une crise économico-financière, une catastrophe naturelle ou la pandémie dans laquelle nous vivons depuis le début de 2020, les conséquences subies par les sexes sont différentes. Et ce sont avant tout les femmes qui les subissent moins bien”.

Retrouvez la suite de l’article ici

Communiqué par le ministère de l’Égalité entre les femmes et les hommes et le Luxembourg Institute for Socio-Economic Research (LISER)

Source: mega.gouvernement.lu