06.04.2022 Human Ressources Talents Trends

UE : nouvelle stratégie pour attirer les meilleurs talents des Etats membres

UE : nouvelle stratégie pour attirer les meilleurs talents des Etats membres

Aujourd’hui, la Commission a adopté une nouvelle stratégie en matière de ressources humaines qui doit la mettre en mesure de produire des résultats de très haut niveau dans l’intérêt de tous les Européens et d’offrir des lieux de travail modernes et des carrières épanouissantes, susceptibles d’attirer les meilleurs talents des États membres. Dans le cadre de cette stratégie, la communication intitulée «Verdir la Commission», publiée aujourd’hui, expose la manière dont la Commission atteindra la neutralité climatique d’ici à 2030. Celle-ci constitue ainsi un bon exemple d’action entreprise en faveur du climat, conforme à l’esprit des propositions visant à mettre en œuvre le pacte vert pour l’Europe. La Commission réduira ses émissions de gaz à effet de serre de 60 % d’ici à 2030 par rapport aux niveaux de 2005 et compensera les émissions restantes par des absorptions de carbone.

La stratégie met l’accent sur trois priorités stratégiques :

1. Un lieu de travail attrayant

La Commission renforcera son attractivité en tant qu’employeur afin de recruter et de retenir les meilleurs talents de tous les États membres et de refléter la diversité de la société européenne au service de laquelle elle œuvre. Cette stratégie intensifiera les efforts déjà consentis pour créer un environnement de travail inclusif, durable et flexible, ainsi que des conditions de travail compatibles avec la vie familiale et des perspectives de développement professionnel attrayantes pour tous. Grâce à de nouvelles actions, nous continuerons à promouvoir activement un environnement de travail sans discrimination, inclusif, respectant l’équilibre hommes-femmes et accessible aux personnes handicapées.

En outre, la communication «Verdir la Commission» alignera nos méthodes de travail sur les priorités politiques que nous visons, avec des mesures spécifiques qui seront mises en œuvre immédiatement:

– réduire encore les émissions provenant des bâtiments de la Commission situés à Bruxelles et sur d’autres sites de la Commission;

– une politique plus intelligente et plus écologique pour les voyages professionnels, sans compromettre la nécessité de maintenir une présence dans les États membres et d’aller à la rencontre des citoyens;

– encourager le personnel à utiliser davantage les transports durables pour leurs déplacements entre leur domicile et leur lieu de travail, et remplacer le parc de véhicules à usage professionnel conventionnel par des voitures électriques.

2. Une sélection et un recrutement plus rapides et plus souples

La Commission, en coopération avec l’Office européen de sélection du personnel, mettra en place des procédures de sélection et de recrutement modernes, plus rapides et plus souples pour les candidats externes et internes. L’objectif est de sélectionner les éléments les plus talentueux et qualifiés, de garantir une égalité de concurrence aux candidats issus de tous horizons, et de retenir les talents internes.

La Commission collaborera également avec les États membres sous-représentés afin d’œuvrer à un meilleur équilibre géographique au sein de son personnel.

3. Une carrière flexible et épanouissante pour l’ensemble du personnel

La nouvelle stratégie en matière de ressources humaines renforcera les perspectives de carrière du personnel en favorisant la mobilité interne et externe à tous les niveaux et sur tous les lieux d’affectation. L’orientation professionnelle, le mentorat, l’accompagnement et la recherche de talents feront l’objet d’une réorganisation et d’un renforcement.

Ces trois priorités s’appuieront sur une quatrième priorité transversale, à savoir la rationalisation des services de RH, consistant en la simplification, la numérisation et l’accélération des procédures. Les services seront conçus en tenant compte de l’utilisateur final et seront bien pensés de manière fournir des aides et des solutions rapides. Cette démarche sera possible grâce à des outils informatiques RH efficaces qui répondent aux attentes du personnel et aux exigences opérationnelles.

Déclarations de membres du collège

La présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, a déclaré: «Depuis mon entrée en fonction en tant que présidente de la Commission, j’ai pu constater le niveau exceptionnel d’engagement et de compétence dont font preuve les femmes et les hommes qui travaillent dans cette administration. C’est grâce à notre personnel que la Commission est parvenue à réaliser les priorités politiques que j’ai définies au début de mon mandat et qu’elle a pu aider l’Union à traverser la crise de la COVID-19. Et aujourd’hui notre personnel s’efforce de coordonner la solidarité de l’Union avec l’Ukraine face à l’invasion russe et de renforcer la résilience de l’Union. La nouvelle stratégie sur les ressources humaines contribuera à adapter son environnement de travail, à tirer les leçons de la pandémie et à poursuivre notre ambition de devenir une administration neutre pour le climat.»

Johannes Hahn, commissaire européen chargé du budget et de l’administration, a ajouté: «Cette stratégie permet à notre organisation d’être parée pour l’avenir en répondant aux besoins immédiats et émergents, allant de la transformation numérique à l’évolution organisationnelle des lieux de travail, en passant par les défis géopolitiques et la crise climatique. Nos mots-clés sont: confiance, priorité aux personnes, flexibilité, numérique et écologie.»

Contexte

L’élaboration d’une nouvelle stratégie en matière de ressources humaines pour la Commission figure dans la lettre de mission adressée par la présidente von der Leyen au commissaire Hahn. Cette stratégie a été élaborée à l’issue d’un vaste processus de consultation mené auprès du personnel et de l’encadrement de la Commission, ainsi que des principales parties prenantes. La DG Ressources humaines et sécurité et les autres services de la Commission concernés vont à présent mettre en œuvre la stratégie au moyen d’une série d’actions décrites dans le document. La communication «Verdir la Commission» et la décision relative au temps de travail et au travail hybride sont les premières actions de cette série.

Source: Commission Européenne